Rhinoplastie

Call us for Free Consultation

Rhinoplastie

Le nez est situé dans la partie au premier plan du visage et il est le facteur principal déterminant l’aspect visuel de la région faciale. Le nez est en même temps un organe fonctionnel en dehors de la fonctionnalité esthétique et la région du nez est l’une des régions le plus fréquemment opérée avec le développement de la rhinoplastie. L’opération de remodelage du nez avec l’autre nom la rhinoplastie est la reconstruction de la forme du nez avec l’intervention chirurgicale. Grâce à cette opération les déformations nasales, les déviations, les irrégularités peuvent être supprimées et les opérations de remodelage telles que réduction, grossissement, affûtage du bout, levage de la partie pointe, réduction des trous peuvent réaliser.

Une autre plainte des patients provenant du nez à part de non satisfaction visuelle est l’insuffisance fonctionnelle. La plupart des patients souffrent des congestions lors de respiration, du développement excessif des conques, des dépressions de l’aile du nez et de dormir la bouche ouverte et des problèmes de dents/ gencive liées à ces derniers. Ces problèmes sont surmontés facilement sans créer des problèmes supplémentaires grâces à des certaines initiatives à appliquer au cours de la rhinoplastie. Les déviations des cartilages formées dans le nez sont reformées avec l’application de ‘‘septoplastie’’ et les plaintes de conques sont éliminées également dans la même étape en utilisant des techniques de radiofréquence. Le lien de ces interventions ‘‘Esthétiques et Fonctionnelles’’ parties intégrantes de rhinoplastie est appelé ‘‘Septorinoplastie’’ par conséquent le patient obtient un nez beau esthétiquement et à la fois respire confortablement.

Bien que le concept de nez esthétique soit en train de tenter définir dans des années par certains chiffres et angles parallèlement au développement de la chirurgie plastique, l’essentiel est l’application correcte de ces chiffres et angles au visage de la personne. À ce stade, les désirs du patient est le déterminant principal et pourtant l’objectif principal du chirurgien est la réalisation de ces désirs d’une façon le plus naturel et sans exagération possible.

Les opérations chirurgicales en succès sont des opérations comprenant la fonctionnalité permettant la liberté de respiration illimitée, d’un résultat de nez naturel, sans exagération, convenable au visage du patient.

PROCESSUS

L’Opération Chirurgicale de Remodelage du Nez commence par la décision d’opération du patient. À ce stade, le point le plus important est l’instabilité du tableau sensationnel du patient. Après la décision de l’opération la première négociation avec le patient a eu lieu. La première négociation est le premier contact du médecin avec le patient, dans cette étape, l’état de santé générale du patient en dehors de l’examen nasal est interrogé en détail. L’histoire des maladies chroniques, les médicaments utilisés régulièrement, la phytothérapie, le tabagisme, des suppléments de vitamines, la possibilité de grossesse sont importants car ils sont motifs à produire des modifications dans le processus d’opération. Cependant dans l’examen du nez, les troubles visuels nasales, les déformations, les contractions empêchant la respiration, formation de conque sont examinés et les attentes du patient de cette opération sont fixées. Les attentes du patient dans le cadre des expériences de chirurgien sont révisées et la possibilité de la réalisation et la conformité au visage du patient de ces attentes sont partagées avec le patient. Après l’échange d’informations détaillées dans ce contexte, les détails techniques sont expliqués au patient et les questions sur cette application sont répondues. La première négociation est terminée par la prise des photographies du patient et la fixation de la date de l’opération chirurgicale.

La deuxième négociation avant l’opération chirurgicale se fait quelques jours avant l’opération. À ce stade, les derniers déroulements dans la vie du patient tels que problème de santé ou utilisation de médicament s’il est le cas sont interrogés. En même temps, les études effectuées sur les photographies prises au cours de la première négociation sont présentées au patient pour déterminer l’image satisfaisante pour le patient. Des informations détaillées sur l’application de l’opération chirurgicale sont rendues au patient sur l’image déterminée et les analyses sont appliquées pour évaluer la mode de l’opération. Au résultat des analyses appliquées pour déterminer s’il y a des inconvénients pour l’anesthésie, si le résultat est positif la date de l’opération chirurgicale est fixée.

Les patients à subir une chirurgie le lendemain ne doivent pas consommer de l’eau et de nourriture à partir de 24 :00 de la nuit précédente. Les patients avec l’estomac vide admis à l’hôpital pour la chirurgie sont emmenés à la salle des patients pour faire la planification de l’opération chirurgicale. L’anesthésiste visite le patient pour lui informer pour lui appliquer une injection apaisante. La stresse, la tension mentale et les sentiments d’excitation à produire sont éliminées par ce médicament.

La rhinoplastie est une opération effectuée dans les conditions de salle opératoire. Bien que cette chirurgie puisse effectuer sous l’anesthésie locale en anesthésiant seulement la région nasale, l’anesthésie générale est la méthode la plus préférable. Le patient est complètement endormi pendant l’anesthésie générale. Cette méthode d’anesthésie est plus confortable pour le patient et aussi plus sûr et confortable pour le chirurgien.

La rhinoplastie est une opération peut réaliser en deux façons d’opération appelée ouverte ou fermée. La différence principale entre les deux méthodes peut définir comme le suit : dans l’opération ouverte la relation nommée columelle entre les narines est déconnectée comme un procédé supplémentaire par rapport à l’opération fermée. Aujourd’hui il y a des hésitations sur la décision de l’avantage de techniques utilisées et il n’y a pas un consensus net. La décision de la détermination du type de l’opération est rendue par le chirurgien en fonction la dimension de la déformation, l’histoire des anciennes opérations chirurgicales. Les deux techniques sont des techniques utilisées fréquemment par conséquent le patient doit compter sur la décision du chirurgien.

Après les incisions effectuées dans la rhinoplastie, le cartilage et les structures osseuses construisant le squelette nasal sont passées à l’examen. Si le nez possède une structure en arc, les structures osseuses et cartilagineuses sont enlevées au contraire si le nez possède une structure d’arête creuse, on fait des ajouts dans ce domaine. En cas nécessaire, les structures osseuses situées des côtés nasales sont libéralisées à l’aide des outils spéciaux pour former un toit étroit sur l’arête nasal. En même temps, élargissement et étroitement sur la partie d’extrémité du nez, les affaissements sont régularisés avec les interventions sur le tissu cartilagineux. Si le patient souffre de mal respiration résultant d’une déviation nasale, ces dites problèmes sont éliminées par la septoplastie, si c’est lac de conque l’ablation par radiofréquence est appliquée. Si on constate une asymétrie ou élargissement dans les narines à la fin de la rhinoplastie, il sera nécessaire d’une autre intervention pour obtenir un résultat optimum. La rhinoplastie se termine par l’application des tampons de soutıen en silicone sans empêcher le passage d’air dans les canaux et une attelle sur l’arête du nez. À ce stade, contraire aux approches anciennes et craintes générales aucun congestion et parfois le patient se réveille de l’opération en respirant mieux d’avant l’opération.

Après le réveil de l’anesthésie, le patient dont l’état général est normalisé est mis dans la chambre. Pendant ce temps, les douleurs du patient sont contrôlées par des divers analgésiques et des compresses froides sont appliquées à la zone des yeux pour éviter les ecchymoses autour des yeux. Le patient peut commencer se mouvoir et manger sous contrôle du médecin après quelques heures de l’opération. On commence au traitement antibiotique pour réduire le risque d’infection potentielle et le patient est renvoyé guéri de l’hôpital après 1 jour de l’opération. Le jour proposé par le chirurgien après l’opération, les tampons en silicone dans le nez sont retirés. À ce stade, le patient ne ressent aucune douleur. Les ecchymoses commencent à disparaitre le 3ème jour, et après une semaine elles disparaissent en grande partie. Rester à l’écart des activités telles que le sport, le stress, l’inclinaison de la tête vers l’avant, le mouvement d’exercice intense du patient en raison de risque de l’augmentation des valeurs de tension artérielle et de saignement. Il n’y a aucun problème médical d’aller au boulot de plusieurs patients à la fin de cette semaine.

À la fin de la première semaine, le chirurgien demande un deuxième contrôle de patient, au cours de ce dit contrôle l’attelle sur l’arête du nez est enlevé et le patient obtient l’image initiale. Pourtant il faut noter que le point le plus important pendant ce temps le nez est plus gros et enflé de son état final en raison de l’œdème. Toutefois, le médecin peut remettre l’attelle de nouveau ou des bandes pour fixer le nez encore une semaine.

L’amélioration de l’image finale du nez de patient peut s’allonger parallèlement aux potentiels de guérison jusqu’à 1 an. Raison pour laquelle, le patient ne doit pas inquiéter pour les enflures dans la période précoce, les massages prévus par le médecin doivent être appliqués si nécessaire.

Dans certaines rhinoplasties, il est tout à fait naturel d’entendre que l’image finale n’est pas différente de l’image initiale. Ce n’est pas un insuccès tout au contraire c’est le succès de la chirurgie si l’image obtenu est naturelle est mieux. En conséquence, un nez esthétique n’est pas un résultat qui attire toutes les attentions su lui mais au contraire celui qui intègre au visage.